Pologne : un projectile « de fabrication russe » à l’origine de l’explosion ?

La Russie a qualifié de « provocations » les informations selon lesquelles des missiles russes ont frappé la Pologne. (Image d'illustration)  - Credit:HANDOUT / South Korean Defence Ministry / AFP
La Russie a qualifié de « provocations » les informations selon lesquelles des missiles russes ont frappé la Pologne. (Image d'illustration) - Credit:HANDOUT / South Korean Defence Ministry / AFP

Le ministère américain de la Défense « examine » les informations de presse selon lesquelles deux missiles russes auraient « frappé un lieu en Pologne ou à la frontière avec l'Ukraine », a indiqué mardi un porte-parole. « Nous n'avons pas d'éléments à ce stade pour confirmer ces informations et nous les examinons de façon plus poussée », a expliqué ce porte-parole du Pentagone. Selon les médias locaux, citant des sources non officielles, une explosion aurait fait deux morts dans un dépôt de céréales dans le village polonais de Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine. De hauts représentants de gouvernements baltes, tchèque et belge ont d'ores et déjà présenté des condoléances et leur soutien à la Pologne, dans des messages sur Twitter.

Le président américain Joe Biden s'est entretenu avec Andrzej Duda, son homologue polonais. Les deux chefs d'État restent en contact et ont convenu de se concerter sur les « prochaines étapes ». Par ailleurs, Joe Biden a échangé au téléphone avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg. La Pologne, qui partage une frontière avec l'Ukraine, envahie le 24 février par la Russie, est membre de l'Otan et quelque 10 000 militaires américains se trouvent dans le pays. L'article 5 du traité de l'Alliance atlantique stipule que si un État membre est victime d'une attaque armée, les autres considéreront cet acte de violence comme une attaque armée dirigée contre l'ensemble des membres et prendront les mesures jugées [...] Lire la suite