Missile en Pologne : «Il s'agit d'un dégât collatéral», déclare Jean-François Colosimo

Au micro de Sonia Mabrouk, Jean-François Colosimo, historien et spécialiste de la Russie, a livré son analyse sur le missile "très probablement de fabrication russe" mais d'origine incertaine qui a touché le sol polonais et a tué deux personnes. Selon le spécialiste, le missile serait un "dégât collatéral" non intentionnel. "Si Vladimir Poutine avait voulu étendre le conflit, il n'aurait pas procédé en prenant pour cible un tracteur et deux pauvres paysans qui ont trouvé la mort dans ce dégât manifestement collatéral", explique-t-il.

D'après Jean-François Colosimo, du côté ukrainien, "ils n'avaient aucun intérêt à étendre le conflit" également. Néanmoins, pour l'historien, le président ukrainien est dans son rôle : "Ça fait huit mois qu'il essaie de nous expliquer que ce conflit concerne toute l'Europe", ajoute-t-il.

Plus d'informations à suivre....


Retrouvez cet article sur Europe1