Missile abattu en Biélorussie: l'Ukraine "n'exclut pas une provocation délibérée" de la Russie

Des images du missile ukrainien écrasé en Biélorussie, selon l'agence biélorusse Belta - Agence biélorusse Belta
Des images du missile ukrainien écrasé en Biélorussie, selon l'agence biélorusse Belta - Agence biélorusse Belta

Kiev "n'exclut pas une provocation délibérée" de la Russie pour "impliquer la Biélorussie dans sa guerre" après que Minsk a déclaré plus tôt jeudi avoir abattu un missile antiaérien ukrainien, a annoncé le ministère ukrainien de la Défense.

"La partie ukrainienne n'exclut pas une provocation délibérée de l'État terroriste russe, qui a tracé une telle route pour ses missiles de croisière afin de provoquer leur interception dans l'espace aérien au-dessus du territoire de la Biélorussie", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le ministère se dit par ailleurs "prêt" à participer à une enquête sur les circonstances de cet "incident".

Missile abattu dans la matinée

Le missile a été abattu dans la matinée par les systèmes de défense antiaériens biélorusses près du village de Gorbakha, dans la région de Brest (sud-ouest), frontalière de l'Ukraine, a affirmé le ministère biélorusse de la Défense dans un communiqué.

"Lors de vérifications, il a été établi à titre préliminaire que les débris appartiennent à un missile antiaérien S-300 lancé depuis le territoire ukrainien", a indiqué le communiqué. Pour l'heure, les autorités biélorusses n'ont pas fait état de blessés, ni de dégâts.

En novembre, la chute d'un missile sur un village polonais, qui avait tué deux personnes, avait fait craindre que l'Otan ne soit entraînée dans le conflit en Ukraine, car la Pologne est protégée par un engagement de défense collective de l'Alliance atlantique.

L'Ukraine avait accusé la Russie d'avoir tiré ce projectile, mais selon les Occidentaux et Moscou, le missile en question provenait a priori d'un système de défense antiaérien ukrainien ayant dévié de sa trajectoire.

Article original publié sur BFMTV.com