Miss Monde : une mère divorcée écartée du concours porte plainte pour sexisme

Veronika Didusenko a été élue Miss Ukraine 2018. Cependant, la jeune femme a dû faire ses adieux à sa couronne quelques semaines à peine après son sacre. La raison ? Son statut de mère divorcée. En effet, une règle en vigueur au concours de Miss Ukraine, de Miss Monde et même de Miss France, stipule qu’une candidate ne peut être mère. "Le droit de représenter mon pays m'a été enlevé à cause de règles écrites il y a 70 ans. Des règles archaïques qui bannissent les mères du concours. Des règles discriminatoires qui ont été écrites quand la ségrégation raciale était encore la norme." avait-elle déploré sur Instagram. Afin de justifier son éviction, un membre du jury avait notamment affirmé que Veronika avait "accouché quand elle était âgée de 19 ans, puis divorcé. Je pense que ce n'est pas une bonne chose de faire cette personne un modèle à suivre."

À lire également

"Potelée", "bonnes cuisses" : Les propos maladroits de Nathalie Marquay pour qualifier Vaimalama Chaves (VIDEO)

C’est pour ces mêmes raisons que la jeune femme ne pourra pas représenter son pays au concours Miss Monde. Sur les réseaux sociaux, elle pose en compagnie de Ravi Naik, un avocat spécialisé dans les dr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi