Miss France : Sylvie Tellier explique pourquoi elle n'est pas favorable aux mini-miss

·1 min de lecture

"Miss France pour enfants". La formule est facile pour définir ce que sont les concours de mini-miss, très populaires aux Etats-Unis et qui existent aussi en France. Mais pour Sylvie Tellier, les deux compétitions diffèrent sur un point crucial, comme elle l'explique au micro d'Anne Roumanoff. La directrice générale de la société Miss France et de Miss Europe Organisation est l'invitée de Ça fait du bien pour la sortie de son livre Miss France 1920 - 2020.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

"Je ne pourrais pas le faire"

Sylvie Tellier ne demande pas que les concours de mini-miss soient interdits. "Il y a de la place pour ces concours. Je ne juge pas et je ne critique pas les concours de mini-miss", explique-t-elle. "Mais moi, en tant que maman et en tant que femme, je ne pourrais pas diriger ce genre de concours."

La directrice générale de la société Miss France a également du mal à se projeter en tant que mère de participante. "Je suis maman d'une petite fille qui a 6 ans et qui est fan de La Reine des neiges et de Miss France", précise-t-elle. "Je ne pourrais pas dire à 6 heures du matin 'Allez, je te mets des bigoudis chauffants et on est parti !'."

>> ÉCOUTER AUSSI - Quand Sylvie Tellier revient sur les changements du concours Miss France

La violence de la compétition

Selon Sylvie Tellier, la question de l'âge des participantes est cruciale. "Le concours Miss France s'adresse à de jeunes femmes entre 18 et 25 ans parce...


Lire la suite sur Europe1