Miss France répond à une question sur ses voyages en avion

Diane Leyre, ici au mois de mai 2022, à Cannes.
Edward Berthelot via Getty Images Diane Leyre, ici au mois de mai 2022, à Cannes.

Edward Berthelot via Getty Images

Diane Leyre, ici au mois de mai 2022, à Cannes.

PEOPLE - Les (trop) nombreux déplacements en avion des people ne passent plus. Ce dimanche 31 juillet, c’était au tour de Diane Leyre, l’actuelle Miss France, d’être interrogée à ce sujet par l’un de ses abonnés sur Instagram.

« Vous prenez beaucoup l’avion pour quelque chose qui n’est pas forcément nécessaire, commence l’internaute. Compensez-vous cette pollution ? »

Elle lui répond, assurant que « Miss France, c’est 90 % du temps en train ». « Nous prenons l’avion seulement en cas de nécessité, continue-t-elle, comme pour les Antilles, la Corse. Il m’arrive parfois de faire jusqu’à cinq heures de trajet pour éviter les déplacements en avion même si cela nous fait perdre du temps sur les prestations. Nous faisons au mieux. » Une photo de Diane Leyre devant le hublot d’un avion en plein vol accompagne ses mots.

Diane Leyre en avion.
Instagram @dianeleyreoff Diane Leyre en avion.

Instagram @dianeleyreoff

La jeune femme n’est pas la première personnalité publique à être épinglée. Sa tutrice, l’ancienne Miss France Sylvie Tellier, l’a elle aussi été. C’était au début du mois de juillet, lorsqu’elle a partagé son aller-retour Paris-New York pour un séjour express de 24 heures.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Drake, Kylie Jenner, mais aussi Taylor Swift… Cet été, les exemples de stars utilisant leur jet privé pour seulement quelques minutes ne manquent pas. Or, mettre en avant ses vacances aux quatre coins du globe, son avion personnel ou proposer des concours pour gagner des voyages à l’autre bout du monde sont autant de pratiques qui passent de moins en moins auprès des utilisateurs d’Instagram. Dans les commentaires, on retrouve de plus en plus de remarques venant d’abonnés révoltés par ce genre contenu.

Ce n’est pas anodin. Ces avions privés rejettent 10 fois plus de carbone en moyenne qu’un avion classique, et sont 50 fois plus polluants que les trains, comme le rappelle le magazine Géo. À noter également : entre 2005 et 2019, les émissions de CO2 des jets privés en Europe ont augmenté de près d’un tiers (31 %), d’après un rapport de l’ONG Transport & Environment, publié en mai dernier.

À voir également sur Le HuffPost : Voici le bilan carbone du jet privé de Bernard Arnault (mais ce n’est pas le pire)

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles