Miss France : Marine Lorphelin absente de l'élection, "j'ai pas eu le choix de mon départ"

·1 min de lecture

Elle fait faux bond à l'élection. Si sa sœur Lou-Anne est en lice pour le titre de Miss France 2021, Marine Lorphelin, elle, ne pourra pas rejoindre le Puy du Fou ce samedi 19 décembre. Une absence expliquée à travers une vidéo publiée sur son compte Instagram, à quelques heures du coup d'envoi du centenaire du concours de beauté. Miss France 2013 a pris la parole depuis une chambre d'hôtel, "à l'autre bout du monde", soit en Nouvelle-Calédonie. Et si elle ne fera pas partie des ex-lauréates présentes au sacre de celle qui prendra la relève de Clémence Botino, l'ancienne reine de beauté avoue être heureuse de pouvoir retrouver son compagnon dont elle vit séparée (il a élu domicile à Tahiti), Christophe Malmezac, après une année devenue éprouvante en raison de la pandémie de coronavirus. Ainsi, elle a pris une décision. "J'ai décidé de partir quelques mois le retrouver en Nouvelle-Calédonie." Seul hic : le voyage entre cette destination et la métropole est soumis à une lourde procédure administrative.

En effet, depuis le 20 mars 2020 et jusqu'au 31 juillet 2021, "les vols internationaux réguliers au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus (sauf vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation)", à en croire le site de Nouvellecaledonie.travel. "J'ai fait une demande et je n'ai pas eu le choix des billets", a développé la Miss devenue médecin. La date de départ a été fixée au 17 décembre 2020, idéal pour la principale concernée qui s'attendait à se (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Natacha Polony : l'ex-acolyte de Laurent Ruquier jugée devant le tribunal correctionnel
Camille Combal : "pudique sur le perso", il s'est confié sur la paternité et ses envies
Donald Trump Jr. : 4 millions de dollars pour stopper l'assistante bavarde de sa petite-amie
Flashback - Elodie Gossuin "traumatisée" par les rumeurs de transexualité
Miss France - Sylvie Tellier est claire : "c'est pour le buzz que certains s'amusent à gâcher la fête"