Miss France : Diane Leyre, attaquée sur son physique

Elle fait une mise au point

Après avoir posté une vidéo d’elle sans maquillage sur les réseaux sociaux, Diane Leyre a reçu un commentaire désagréable d’un internaute. Elle riposte.

Diane Leyre, critiquée sur son physique

Le 20 janvier dernier, la Miss France confiait à Paris Match, qu’elle faisait face à de nombreuses critiques et d’insultes. Et cela ne semble pas s’être calmé, puisque cinq mois plus tard, elle partage sur son compte Instagram, un commentaire désobligeant qu’elle a reçu d’un internaute : « Heureusement que tu mets souvent du maquillage… ». Un commentaire qui n’a pas manqué de faire réagir la Miss France. « Dans un monde rempli de complexes, quel dommage d'écrire des choses comme ça. C'est le seul commentaire négatif que j'ai reçu suite à mes stories Mais lire ça en 2022, je trouve ça affolant. Nous sommes déjà critiques envers nous-mêmes, ne créons pas des complexes chez les autres », avait-elle déclaré. La protégée de Sylvie Tellier s’est de nouveau adressée à sa communauté en ajoutant : « Ne vous fiez pas aux mauvais commentaires que vous pouvez lire. Il n'y a que vous qui connaissiez votre propre valeur ». Un joli conseil qui prône la bienveillance et l’amour de soi. ————— À lire aussi : Diane Leyre : Miss France 2022 a fait sensation à Cannes après avoir connu une journée galère Miss France 2023 : qui est Andréa Furet, première femme transgenre à se présenter ?

Lire la suite sur Grazia

Angèle, ultra canon dans une tenue sexy-mini
Tendance 2022 : on a trouvé les plus belles tenues de cérémonie chez Kouka
Soldes Courir : voici les paires à absolument shopper pour l’été !
Ce jean soldé Mango fait une silhouette de dingue à toutes les morphologies
Soldes 2022 : les astuces à suivre pour éviter de faire des mauvaises affaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles