Miss France, un concours sexiste ? Vaimalama Chaves riposte

Vaimalama Chaves s’apprête à céder sa couronne de Miss France. Malgré cet énorme sentiment de solitude qu’elle a pu ressentir pendant un an, la reine de beauté est fière d’avoir représenté les couleurs de la France en 2019. Alors, lorsqu’on s’attaque au concours de beauté, la jeune femme de 24 ans désormais connue pour son franc-parler n’hésite pas à répliquer. Sur Twitter, elle a expliqué que participer à l'élection Miss France n’était pas contraire au féminisme. Et que cela était "un choix" personnel. "C’est l’expression de la liberté de choisir, du droit de s’exprimer de chaque candidate à l’élection", a-t-elle expliqué lundi 2 décembre.

Cette publication de Vaimalma Chaves a beaucoup fait réagir les internautes. Alors, elle a pris le temps de répondre à certains, qui reprochent notamment au programme présenté par Jean-Pierre Foucault d'exposer plusieurs jeunes femmes en maillot de bain. "Etre miss France, tout comme s’afficher en maillot de bain est un choix, vous ne pouvez pas vous permettre de décider pour les autres. C’est aussi ça la liberté d’expression : savoir respecter le choix des autres."

Puis elle s’est adressée à ceux qui clament que les candidates élues représentent un certain idéal féminin, que le concours n’ouvre pas les portes aux femmes différentes. "En fait, si le public votait pour ces femmes trans, ‘grosses’, handicapées, elles pourraient être là. C’est encore une fois le choix des Français", a-t-elle lâché. Au mois de novembre dernier, Sylvie Tellier nous

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS – Les plus beaux maquillage de fêtes inspirés des stars !
Michael Jackson : ces milliers d’euros dépensés pour Naomi Campbell
Meghan Markle et Harry abandonnés par la famille royale ? La preuve qu'il n'en est rien
PHOTOS - Letizia d’Espagne très chic en jupe longue H&M, un look parfait pour les fêtes
VIDÉO - TPMP : Valérie Bénaïm “choquée” après une blague déplacée d’une chroniqueuse sur son conjoint