Miss France 2023 : Axelle René, troisième dauphine d'Indira Ampiot, repérée par plusieurs maisons de haute-couture

Elle n'a pas été élue Miss France 2023 mais Axelle René a conquis le cœur des Français. Troisième dauphine lors de la cérémonie du 17 décembre dernier, la jeune Martiniquaise a réussi à attirer l'attention de nombreuses marques de luxe. En effet, Flora Renault, la directrice générale de Miss Martinique a annoncé une très belle nouvelle concernant la jeune femme. "Depuis son élection, au sein du comité Miss Martinique, on voyait déjà tout son potentiel. On a mis en place plusieurs shootings, que vous avez pu découvrir durant le mois de préparation à Miss France. Plus ça allait et, plus elle dévoilait tout son potentiel en termes de haut niveau du mannequinat. Cela s'est confirmé durant sa présentation à Miss France et effectivement, elle a su susciter l'intérêt de différentes maisons. Donc, nous travaillons à ce sujet actuellement."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Axelle René (@axellereneoff)

Ainsi, Axelle René constate ô combien elle a du charme et peut vivre de sa nouvelle carrière. Très heureuse dans ses nouvelles fonctions, la jeune femme vit un rêve éveillé. "J'ai réalisé que le concours Miss France pouvait être un excellent tremplin pour défendre une cause et celle qui me tient à cœur est la prévention contre les risques naturels. C'est un thème en lien avec mes études et mes ambitions futures. C'est la première fois que je tentais ma chance, j'ai passé mon casting à distance depuis Paris (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Julie de Bona : cet abandon qu'elle a vécu à 7 ans et qui a marqué son enfance
Miss France 2023 : coup de théâtre pour une des candidates qui rend sa couronne régionale
"Je ne pardonne pas, c'est mort" : Jessica Thivenin et Thibault Garcia au bord de la rupture après une dispute brutale ?
Miss France 2023 : la véritable raison pour laquelle Miss Aquitaine a été incapable d'aligner deux mots
Miss France 2023 en couple ou célibataire ? Indira Ampiot répond à la question qui brûle toutes les lèvres