Miss France 2022 : cette obligation à laquelle les comités régionaux doivent se plier

·1 min de lecture

En mettant des paillettes dans les yeux des téléspectateurs, Miss France ferait presque oublier que derrière les écharpes et les jolis diadèmes se cachent des histoires de gros sous. Entreprise dirigée d’une main de fer par Sylvie Tellier, la société Miss France sait se montrer parfois très exigeante avec les comités régionaux, qui sont pourtant – dans une grande partie des cas – des associations à but non lucratif. Il leur faut pourtant payer chaque année pour conserver leur délégation et continuer à faire élire une candidate pour l’élection nationale. Mais ce n’est pas la seule somme que les organisateurs locaux doivent sortir : il faut aussi payer la venue de l’invitée d’honneur de la soirée, c’est à dire Miss France en personne. Comme Clémence Botino avant elle, Amandine Petit fait cette année le tour des élections régionales. Et lorsqu’elle n’est pas disponible, c’est à une autre reine de beauté de prendre le relais : Vaimalama Chaves était ainsi présente à l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie 2021, le 21 août dernier à Nouméa. Une présence là aussi payante, et obligatoire.

Stella Le Van Hao, la présidente du comité Miss Nouvelle-Calédonie, expliquait le 10 août dernier à La 1ère que la présence d’au moins une Miss France à l’élection régionale est « une obligation contractuelle » : « On se doit d’avoir une Miss France puisque nous, on est un comité régional pour Miss France, et c’est une image au niveau national. » Une obligation qui a suscité de vives tensions l’année dernière, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTOS Roméo Elvis marié à Léna Simonne : le couple confirme
Un si grand soleil : qui est Sophie Le Tellier l'actrice qui rejoint le casting du feuilleton de France 2
Les 12 coups de midi : Jean-Luc Reichmann embarrassé par le surnom d'une candidate
Koh-Lanta, La Légende : cette raison pour laquelle Grégoire a refusé d’y participer
PHOTO Baptiste Giabiconi entièrement nu : ce détail qui interpelle les internautes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles