Miss France 2022 : les candidates auront un contrat de travail

·1 min de lecture
Préparation au concours des Miss France au Puy du Fou le 19 décembre 2020. 
Préparation au concours des Miss France au Puy du Fou le 19 décembre 2020.

C?est un tournant majeur. À partir de cette année, les candidates au concours Miss France auront un contrat de travail, a annoncé, mercredi 17 novembre, Alexia Laroche-Joubert, présidente de la société Miss France. Une première dans l?histoire du concours. Le contrat de travail sera valable « lors de la cérémonie », rapporte Le HuffPost.

« On a travaillé sur la ligne éditoriale de l?émission de cette année. Cela aura des conséquences juridiques », a ainsi assuré Alexia Laroche-Joubert. La présidente de la société Miss France n?a toutefois donné aucune information concernant les semaines de préparation à l?émission ni sur les spécificités d?un tel contrat.

« Toutes ces tactiques n?ont qu?un but : tuer le concours, tuer Miss France »

Une annonce qui intervient quelques semaines après que l?association Osez le féminisme ! a intenté une action aux prud?hommes contre les sociétés Miss France et Endemol Production. Endemol « utilise des femmes pour fabriquer un programme audiovisuel extrêmement lucratif tout en bafouant le droit du travail », avaient expliqué les requérantes, qui estiment que ce concours « sexiste » viole le droit du travail.

À LIRE AUSSILes Miss France sous-payées ? Vaimalama Chaves accuse

« C?est un concours, ce n?est pas régi par le droit du travail », avait alors rétorqué Alexia Laroche-Joubert, sur BFMTV, accusant « quelques groupes de néoféministes » de « s?offrir un moment de buzz » à quelques semaines de la prochaine édition. « Toutes ces ta [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles