Miss France 2021 : le rôle du jury renforcé cette année !

·1 min de lecture

Elles sont 29 candidates à prétendre à la couronne (découvrez leurs portraits officiels ici). Dans 4 jours maintenant, se tiendra la fameuse élection de Miss France 2021 en direct du Puy du Fou. Pour rappel, le centenaire du concours de beauté se tiendra avec un public très restreint, à savoir 400 personnes maximum. "Ce ne seront que des gens qui ont travaillé sur l'émission qui seront dans la salle : des gens du Puy du Fou et des gens de la production", a expliqué Frédéric Gilbert, le producteur artistique de l'émission. Mais pour ce bel anniversaire, Sylvie Tellier a prévu bons nombres de surprises parmi lesquelles un jury exclusivement composé d'anciennes Miss France. Celui-ci sera présidé par Iris Mittenaere. A noter que le règlement pour élire la grande gagnante va changer. Le jury aura son mot à dire, ce qui n'était plus le cas depuis l'élection de Malika Ménard en 2009. Explications.

En effet, depuis 2009, le choix de la gagnante était déterminé uniquement par le public. Cette année, ce sera différent et les votes du jury compteront à part égale ! Sylvie Tellier, directrice générale de l’organisation Miss France, s'est expliquée sur ce changement dans une interview accordée à nos confrères de TVmag : "Habituellement, le jury, très hétéroclite, compte sept personnes issues du monde du spectacle, des arts, des médias et de la culture. Cette année, nous avons un jury exceptionnel composé de neuf Miss France, qui ont donc été élues et qui savent exactement ce que le public attend (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay dévoilent leur première rencontre lors de l'élection Miss France en 2001 (VIDEO)
TF1 : Voici à quoi va ressembler le dernier journal de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut
A-t-elle réclamé le même salaire que Jean-Pierre Pernaut en arrivant sur TF1 ? La réponse surprenante de Marie-Sophie Lacarrau !
Mathieu Kassovitz défend la fermeture des cinémas et demande aux artistes d'arrêter de se plaindre : "On ne peut pas se regarder le nombril"
De la maltraitance animale au Puy du Fou ? Hugo Clément dévoile des témoignages glaçants