Miss France 2021 : la réponse de Sylvie Tellier aux accusations de favoritisme de Miss Champagne-Ardenne

·1 min de lecture

Il y a quelques jours, Amandine Petit était sacrée Miss France 2021 devant près de 9 millions de téléspectateurs. En marge de cette élection, Gwenegann Saillard alias Miss Champagne-Ardenne, s'est longuement entretenue avec nos confrères de L’Est Éclair. Dans cette interview, la jeune femme a accusé l'élection d'être "orientée" et certaines candidates favorisées par l'Organisation Miss France, une manigance qui expliquerait qu'elle ne soit pas dans le 'Top 15'.

"Très vite, j’ai pu constater que les candidates ne sont pas sur un pied d’égalité (…) L’impression – partagée par beaucoup – est que les filles qui dépendent d’un 'petit' comité sont réduites à un rôle de figuration". Et de citer son exemple, mais aussi celui de "l’Auvergne ou le Limousin, dont on se fout". Selon elle, certaines candidates seraient même "favorisées" selon ses propres termes : "Les filles du Nord et du Sud. À plusieurs reprises, j’ai eu le sentiment d’être mise à l’écart."

Par ailleurs, elle affirme avoir revu l'élection, et lance : "On m’aperçoit peu à l’image alors que d’autres candidates sont mises en avant." Elle cite alors l'exemple d'Amandine Petit, qui, selon elle, passait plus souvent en premier, et avait "même droit à un ralenti !" "Déjà, au moment de répéter les chorégraphies, tout semblait être "calculé"" affirme Gwenegann Saillard. "Les filles étaient plus ou moins bien placées alors qu’aucune n’avait encore été vue à l’œuvre. L’ordre de passage pendant le défilé en maillot de bain est également (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Marion Rousse partage une tendre photo d'un instant de complicité avec son compagnon, Julian Alaphilippe
Laeticia Hallyday et Jalil Lespert posent pour un portrait de famille avec Jade et Joy (PHOTO)
Ingrid Chauvin en colère : après la déclaration de son ex-mari Thierry Peythieu, sa réponse assassine (PHOTO)
Marie-Sophie Lacarrau : quelle relation entretient-elle avec France 2 depuis son départ précipité ?
Déprogrammation : C8 rend hommage à Rika Zaraï avec La Nuit de la déprime