Miss France 2021 : le portrait élogieux et tendre d'Amandine Petit dressé par ses proches

·1 min de lecture

Les élections de Miss France s'enchaînent mais ne se ressemblent pas. L'an dernier, l'élection de Clémence Botino avait été entachée par une avalanche d'insultes racistes qui avaient accablé la jeune Miss Guadeloupe fraîchement élue. Cette année ce n'est pas Miss France mais sa première dauphine, April Benayoum, la ravissante Miss Provence qui est victime de propos antisémites aussi virulents qu'ignobles. Une actualité propre à gâcher la victoire de la ravissante Miss Normandie, qui a remporté la majorité des votes du public et fait aujourd'hui la fierté de sa région et des siens comme le rapporte le site de France Bleu...

Comme le rapportent nos confrères, depuis le lendemain du sacre, le téléphone ne cesse de sonner chez Guy et Nicole, les grands-parents d'Amandine Petit : "On reçoit des messages de félicitations, des demandes d'interview", explique-t-il désarçonné mais heureux et comblé par le parcours de sa petite fille. "On est très fiers de notre petite fille, elle est formidable, simple. Au moment de l'élection, on a tous crié, pleuré, c'était beaucoup d'émotions. Maintenant, c'est une vedette, elle va vivre son rêve, en étant proche des gens", analysent Guy et Nicole.

Quant aux parents de la nouvelle Miss France, ils prennent eux aussi la mesure de l'évènement. Après la bouleversante soirée au Puy du Fou, qui a vu le sacre de leur fille, ils ont passé leur journée de dimanche à répondre aux interviews. "C'est beaucoup d'émotions, il va nous falloir quelques jours pour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z'amours : un candidat imite Charles Aznavour et provoque le malaise général
PHOTO Guillaume Pley papa : il pose avec la maman et dévoile le visage de son fils
George Clooney : le métier qu’il voulait faire avant de devenir acteur (et ça n’a rien à voir)
Eric Dupond-Moretti : Isabelle Boulay le rejoint à Paris pour passer les fêtes en amoureux
Jean Castex cas contact : le Premier ministre pourra-t-il fêter Noël avec sa famille ?