Miss France 2021 : la petite soeur de Marine Lorphelin candidate, leurs parents un peu dépassés

·1 min de lecture

Deux Miss dans la famille. Et pourquoi pas ? Lorsque leur première fille, Marine, a décidé de concourir à Miss France, durant l'année 2012, ses parents ne s'attendaient pas à ce que sa petite soeur marche dans ses pas huit ans plus tard. Et pourtant... Alors que l'élection de Miss France 2021 se tiendra ce samedi 19 décembre au Puy-du-Fou, c'est bien Lou-Anne Lorphelin, la petite soeur de l'ancienne reine de beauté, qui a été élue pour représenter la Bourgogne. En annonçant son intention de se présenter au concours régional, l'étudiante en management a "surpris toute la famille", comme l'ont rapporté nos confrères de France 3 qui ont rencontré les parents des deux jeunes femmes.

Le couple, qui vit à Charnay-lès-Mâcon (Saône-et-Loire) ne s'attendait pas à revivre cette aventure : "C'est assez extraordinaire. Déjà, on ne s'y attendait pas. Lou-Anne ne nous l'a pas dit, elle ne nous a pas prévenus", a confié Philippe, le père de Marine et Lou-Anne. Et d'ajouter : "C'est vrai que c'était possible. À partir du moment où vous avez deux filles et qu'il y en a une qui est élue, c'est vrai qu'on se dit peut-être qu'un jour la deuxième se présentera. Mais c'était vraiment pas le sujet à la maison." Son aînée, qui a été sacrée Miss France 2013, n'a pas non plus été mise dans la confidence. "Elle n'en avait pas parlé du tout à Marine. C'est plutôt bien en fait. Je pense qu'elle a fait son choix elle-même", a expliqué sa mère Sandrine.

Une fois l'annonce faite à ses proches, la jeune femme, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron « claqué » : le jour où il a montré un signe de faiblesse
District Z, copie de Fort Boyard ? Olivier Minne réagit
PHOTOS - Estelle Lefébure et Arthur : de l'amour à l'amitié, retour sur leur histoire
Marie-Sophie Laccarrau face à des « remarques graveleuses »: la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut a connu des débuts chahutés
VIDEO - Coralie Dubost monte au créneau après la polémique sur le dîner d’Emmanuel Macron