Miss France 2021 : Amandine Petit fait de rares confidences sur sa vie amoureuse

·1 min de lecture

Dans les règles de Miss France, il y a celles inscrites noir sur blanc, et les critères officieux. S'afficher en couple, par exemple, n'est pas forcément recommandé. Rien n'interdit à une couronnée d'être amoureuse, évidemment, mais elle est priée d'éviter de s'afficher en public avec son cher et tendre. Amandine Petit a pris cette règle au pied de la lettre : la belle blonde a soigneusement supprimé toutes les photos où apparaît son petit ami, Julien Georges, de son compte Instagram.

Une façon, aussi, de se protéger ? En effet, les Miss France sont frappées par une malédiction. Iris Mittenaere le confiait d’ailleurs dans son livre Toujours y croire publié en 2018 : "C’est au cours de cet été-là que je romps avec Matthieu, qui me soutient pourtant depuis le début. Mon cas est loin d’être unique, déclare-t-elle. Toutes les Miss France sont frappées par la “malédiction des petits copains”, la fatidique rupture de l’été". Au cours d'un entretien, Amandine Petit a accepté de parler, avec énormément de pudeur, de la vie de couple.

C'est simple, tout ce pan de l'entretien s'est déroulé au conditionnel. Amandine Petit explique alors que s'il était en couple, cette relation se baserait sur la "confiance". Et passe, presque, aux aveux : "Quand je donne mon amitié à quelqu'un, c'est avec beaucoup de sincérité et là, c'est ce qu'il peut se passer si j'ai un petit-ami. Et oui, ça a été dit que je pouvais avoir quelqu'un depuis six ans. Quand une relation dure depuis six ans, ce n'est pas le (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Aya Nakamura célibataire ? Ce message de Vladimir Boudnikoff qui semble confirmer leur rupture
PHOTO Sonia Rolland partage un tendre moment avec ses deux filles et fait fondre les internautes
PHOTO Charlotte Gainsbourg publie une photo rare et intime de son couple avec Yvan Attal
VIDEO Séance de dédicace d'Amandine Petit : Michel Cymes donne son avis
Brigitte Macron attaquée par Apolline de Malherbe : ce détail que la journaliste reproche à la première dame