Miss France 2020 : cet horrible drame vécu par Meissa Ameur (Miss Auvergne) quelques jours avant son élection

L'élection Miss France 2020 approche à grands pas. Le 14 décembre prochain, les téléspectateurs de TF1 auront la lourde responsabilité d'élire la reine de beauté qui succédera à Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Cette année, parmi les 30 candidates pressenties au titre de Miss France, on retrouve Meissa Ameur, Miss Auvergne. Le 30 novembre dernier, lors d'un entretien accordé à Paris Match, la jeune femme de 21 ans, originaire de Clermont-Ferrand, s'est confié sur l'un des événements les plus douloureux de sa vie, à savoir le décès de son père, le 18 octobre dernier, quatre jours avant son élection. "Bien que l’aventure fut un rêve depuis toujours et me tenait particulièrement à cœur, je ne devais pas y participer car mon père était en phase terminale", explique-t-elle.

Mais avant de mourir, son père a tenu a lui faire passer un message..."Il ne parvenait plus à parler, mais il a quand même réussi à m’écrire sur un papier le nombre 18. J’ai compris que c’était la fin et qu’il insistait pour que je participe au concours", raconte Miss Auvergne qui accorde une grande importance à l’isolement des personnes âgées et au droit des femmes.

Aujourd'hui, si Meissa Ameur participe au concours de beauté diffusé chaque année sur TF1, c'est avant tout pour respecter la dernière volonté de son papa... Un événement que les deux complices suivaient avec attention depuis longtemps. "Je sais qu’il veille sur moi et qu’il est le plus heureux. Déjà enfant, je regardais les élections de Miss France

Retrouvez cet article sur GALA

Miss France, un concours sexiste ? Vaimalama Chaves riposte
PHOTOS - Shopping bijoux : 10 broches tendance de l'hiver 2020
VIDÉO - Melania Trump perchée sur ses talons : une descente d’avion délicate à Londres
Brigitte Macron : ce petit plaisir qu’elle s’est bien offert à Amiens
Meghan Markle et Harry : le fiancé chaman de Martha-Louise de Norvège veut les coacher !