Miss Corse filmée topless : Manon Jean-Mistral refuse de retirer sa plainte

Retour en arrière : le samedi 15 décembre 2018, lors de l'élection de Miss France 2019. Avant que la ravissante Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, ne remporte la couronne tant convoitée, un sérieux incident s'est produit lors du direct de l'émission.

Alors que le show - l'un des plus suivis de l'année pour TF1 - est diffusé à une heure de grande écoute et se regarde généralement en famille, deux Miss ont été filmées topless à leur insu - lors d'un plan tourné dans les loges où se préparaient les jeunes femmes et diffusé en plein direct, laissant pantois les millions de téléspectateurs devant leur écran.

Les deux jeunes femmes concernés - Miss Corse (Manon Jean-Mistral) et Miss Aquitaine (Carla Bonesso) - ont raconté leur calvaire depuis cette triste mésaventure, déclarant notamment : "J'ai arrêté de travailler. J'ai des valeurs, j'ai des principes et le fait d'aller bosser, je n'arrive pas à aller vers les gens, je n'arrive pas à communiquer avec eux. J'ai du mal ! C'est très dur pour moi", confiait Carla - dans Touche pas à mon poste, en janvier -, alors que Manon semblait tout aussi traumatisée à ses côtés, détaillant pour sa part : "Ça a atteint notre famille, nous, notre futur aussi parce que ça prend des proportions énormes, on s'est retrouvées sur un site porno... (...) On reçoit des messages tout le temps."

Si TF1 avait aussitôt réagi - il est vrai de manière très superficielle -, notamment par le biais du réalisateur de l'émission Franck Broqua, qui avait regretté, en janvier

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Iris Mittenaere en bikini, la Miss déjà nostalgique de l’été
PHOTO - Alicia Aylies en bikini, la Miss France tout sourire
Alice Taglioni : pourquoi elle a refusé de concourir à Miss France
Vaimalama Chaves (Miss France 2019) critiquée pour son poids : la presse espagnole vole à son secours
Harcelée sur les réseaux sociaux, Lola Marois, la femme de Jean-Marie Bigard va porter plainte