Miss Afrique du Sud sacrée Miss Univers 2019, Maëva Coucke dans le top 10

CULTURE - La couronne de Miss Univers a été transmise. Dans la nuit du dimanche à lundi 9 décembre, la Philippine Catriona Gray a transmis son titre de “plus belle femme de l’univers” à Miss Afrique du Sud. La représentante de la France Maëva Coucke a terminé dans le top 10.

Trois ans après Iris Mittenaere, la couronne de Miss Univers a échappé à la Française, qui a pourtant atteint le carré de la demi-finale, malgré une chute lors des épreuves de pré-sélection

Dans le top 5, Maëva Coucke a été devancée par Miss Afrique du Sud, Miss Mexique, Miss Porto-Rico, Miss Colombie et Miss Thaïlande, favorite des bookmakers américains.

Le choix s’est ensuite restreint à trois candidates - Afrique du Sud, Porto-Rico et Mexique- avant le couronnement de Zozibini Tunzi. 

Sur les réseaux sociaux, le choix du top 5 n’a pas vraiment plu aux internautes français, qui, au-delà de l’élimination de leur candidate, ont déploré le manque de naturel des autres représentantes. À l’exception de Miss Afrique du Sud, qui a finalement remporté la couronne. 

Sa réponse à la question “quelle est la chose la plus importante que nous devrions enseigner aux jeunes filles aujourd’hui” lui avait notamment valu de nombreux applaudissements et compliments.

“Je pense que la chose la plus importante que nous devrions leur apprendre c’est à diriger. C’est quelque chose qui manque aux jeunes filles et aux femmes depuis très longtemps, pas parce que nous n’en voulons pas mais à cause de ce que la société a décrété à propos des femmes. Je pense que nous sommes les êtres les plus puissants du monde et que nous devrions avoir toutes les opportunités. C’est cela que l’on devrait enseigner aux jeunes filles: de prendre leur place dans la société”, a répondu la nouvelle Miss Univers.

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

 

À voir également sur Le HuffPost:

lire aussi:

Miss France 2018: Qui est Maëva Coucke, qui succède à Alicia Aylies?

Vaimalama Chaves, Miss France 2019, n’ira ni à Miss Monde ni à Miss Univers

This article originally appeared on HuffPost.