Mise en retrait de Harry et Meghan: Élisabeth II convoque une réunion de crise

La reine Élisabeth II va réunir lundi le noyau dur de son clan dans sa résidence du Norfolk lors d’une rencontre déjà baptisée « le sommet de Sandringham » après l’annonce surprise du prince Harry et de sa femme Meghan de se mettre en retrait de leurs obligations. Titre royal, dotation financière, les questions à régler sont nombreuses et compliquées et l’ambiance risque d’être tendue.

Avec notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

Après la surprise et l’émoi, l’heure est au pragmatisme et la reine veut régler le problème au plus vite. C’est la première fois qu’Élisabeth II va se retrouver face à face avec son petit-fils Harry depuis sa décision-choc.

Seront également présents à cette réunion au sommet, Meghan par téléphone depuis le Canada, Charles, le père de Harry, et son frère William avec qui les relations se sont tendues depuis le mariage du couple.

William a d’ailleurs fait part de sa tristesse : « J’ai protégé Harry sous mon aile toute notre vie et je ne peux plus le faire. Nous sommes des entités séparées », a-t-il confié à un ami.

Parmi les questions les plus épineuses, la position financière du duc et de la duchesse de Sussex qui dépend quasi essentiellement de la dotation du prince Charles alors que le couple dit vouloir abandonner ses obligations royales et travailler.

Autre sujet, la sécurité de Harry et Meghan, financée actuellement par les contribuables britanniques.

Tout ne sera pas réglé lors de cette réunion, loin de là. Le palais prévient que ce changement de rôle nécessite des discussions complexes et réfléchies. Mais il y a désormais une réelle volonté de gérer à long terme la position toujours difficile des membres royaux de second plan.

À écouter aussi : Mise en retrait de Meghan et Harry: «Il ne faut pas sous-estimer le rôle des médias»