Mise en examen d'Alexis Kohler : Emmanuel Macron juge "tout à fait légitime" son maintien à l'Élysée

Emmanuel Macron le 7 octobre 2022 - BFMTV

Le secrétaire général de l'Élysée a été mis en examen le 23 septembre pour "prise illégale d'intérêts". Il est soupçonné de conflit d'intérêts en raison de ses liens familiaux avec l'armateur MSC.

À l'issue d'un sommet européen informel organisé à Prague, le président de la République Emmanuel Macron a tenu à exprimer sa "confiance" au secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, mis en examen le 23 septembre pour "prise illégale d'intérêts". Le plus proche conseiller du chef de l'État est soupçonné de conflits d'intérêts en raison de ses liens avec l'armateur MSC.

Interrogé sur les raisons du maintien d'Alexis Kohler à l'Élysée, Emmanuel Macron a d'abord tenu à louer "un homme qui depuis plusieurs années passe ses nuits et ses jours à servir l'État avec un dévouement et une intégrité dont je peux témoigner".

Une décision "légitime"

Avant d'assurer qu'Alexis Kohler a respecté "les lois qui ont été votées il y a plus de 10 ans". "Il n'y a pas eu d'intervention dans les dossiers particuliers", a assuré le chef de l'État, rappelant qu'une enquête préliminaire avait déjà classé le dossier une première fois.

"Je considère que la décision que je prends est légitime", a ainsi estimé Emmanuel Macron.

"Ce ne sont pas des décisions de procédure qui doivent conduire à prendre des décisions administratives et pour moi à choisir mes collaborateurs", a fini par balayer Emmanuel Macron.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Le nouveau gouvernement montre les limites d'Emmanuel Macron"