Mis en cause pour refus d’obtempérer, le directeur de la police parisienne nie les faits

·1 min de lecture
L'IGPN a enquêté sur le comportement d'un haut gradé de la police (Photo d'illustration).
L'IGPN a enquêté sur le comportement d'un haut gradé de la police (Photo d'illustration).

Parole contre parole. Les policiers de la Direction de l?ordre public et de la circulation (DOPC) qui avaient pris en chasse, le 17 septembre, un des directeurs de la police parisienne en fonction au sein de la direction de la sécurité de proximité de l?agglomération parisienne (DSPAP) en flagrant délit de refus d?obtempérer ont été entendus à l?IGPN le lendemain des révélations du Point. Le jour de la parution de l?article, le préfet de police Didier Lallement a annoncé la saisine de la police des polices « afin qu?une enquête administrative soit diligentée sur ces faits ». Depuis, l?ensemble des protagonistes ont été entendus.

Jeudi après-midi, c?était au tour du hiérarque de la DSPAP d?être auditionné par ses pairs. Il a réfuté les éléments du rapport des fonctionnaires de la DOPC. Selon lui, il n?a commis aucun refus d?obtempérer dans la mesure, précise-t-il, où il ne s?est pas aperçu qu?il était pris en chasse. En outre, comme tous les matins, ou presque, il se rendait tôt à son bureau en partant de son domicile des Hauts-de-Seine, il avait donc actionné son gyrophare deux tons pour se faufiler dans la circulation.

À LIRE AUSSIUn des patrons de la police parisienne en flagrant délit de refus d?obtempérer

Le directeur actionne son gyrophare

Une pratique étonnante tant l?usage du deux tons est particulièrement réglementé. Il a fait l?objet de plusieurs notes des préfets de police de Paris, notamment après les attentats de 2015. Son utilisation est considéré [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles