Les miroirs du James Webb sont parfaitement alignés, quelle est la suite ?

La Nasa a annoncé jeudi 28 avril que l’alignement des miroirs du James-Webb est désormais terminé. À l’issue d’une revue générale, l’ensemble des équipes a unanimement conclu que le James Webb Space Telescope est tout à fait apte à faire des observations et des images avec chacun des instruments.

L’alignement des miroirs a pris des mois, selon une procédure qui comptait sept étapes. Cela avait commencé par un alignement grossier afin de s’assurer que la lumière reçue parviendrait jusqu’au foyer. Pour rappel, le miroir primaire du James-Webb est tellement large – six mètres de diamètre – qu’il a fallu le plier pour réussir à tout caser dans la coiffe de la fusée Ariane 5 qui l’a envoyé dans l’espace à Noël dernier.

Série d'images prises par les différents instruments du James-Webb pour montrer le correct alignement de ses miroirs. Il s'agit d'une région du Grand Nuage de Magellan, une galaxie naine satellite de la Voie lactée. Au milieu, l'instrument NIRCam a observé à 2 microns, à gauche le spectromètre NIRSpec a observé à 1,1 micron, en bas à droite l'instrument NIRISS a regardé la région à 1,5 micron. En haut à droite, l'instrument Mirim a mis en évidence des nuages interstellaires en regardant dans l'infrarouge moyen, à 7,7 microns. Enfin, en bas nous trouvons les images prises par le système de guidage du télescope spatial, qui sert aussi aux calibrations. © Nasa, STScI
Série d'images prises par les différents instruments du James-Webb pour montrer le correct alignement de ses miroirs. Il s'agit d'une région du Grand Nuage de Magellan, une galaxie naine satellite de la Voie lactée. Au milieu, l'instrument NIRCam a observé à 2 microns, à gauche le spectromètre NIRSpec a observé à 1,1 micron, en bas à droite l'instrument NIRISS a regardé la région à 1,5 micron. En haut à droite, l'instrument Mirim a mis en évidence des nuages interstellaires en regardant dans l'infrarouge moyen, à 7,7 microns. Enfin, en bas nous trouvons les images prises par le système de guidage du télescope spatial, qui sert aussi aux calibrations. © Nasa, STScI

C’est à l’issue d’une dernière série d’itérations que la procédure d’alignement s’est enfin terminée

La procédure a ensuite continué avec l’alignement de chacune des dix-huit sections hexagonales du miroir primaire, ainsi que du miroir secondaire. Le but était de pouvoir empiler les images reçues par chaque section en une seule. Pour continuer, les équipes ont affiné les positions des différentes sections du miroir primaire puis se sont assurés que le chemin optique était optimal jusqu’à chacun des instruments. C’est à l’issue d’une dernière série d’itérations que la procédure d’alignement s’est...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles