Comment Mireille Dumas a obtenu les confidences de Mélenchon sur sa dépression

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

C'est une anecdote inattendue qu'a recueilli la journaliste Mireille Dumas. Dans son documentaire paru en 2016, intitulé Politiques, ils connaissent la chanson, Jean-Luc Mélenchon , révèle avoir souffert de... dépression. C'était le 21 avril 2002, juste après la défaite du candidat socialiste au premier tour de l'élection présidentielle , face à Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen. À cette époque, Jean-Luc Mélenchon était encore au Parti socialiste. Il avait confié à Mireille Dumas "avoir été cassé par cette histoire. J'ai déprimé derrière et c'était une vraie déprime, pas la déprime, vous savez, le vague à l'âme".

"Quand je faisais mon lit, c'était les larmes"

Le désormais leader de la France insoumise expliquait qu'à cette époque, "il n'arrivait plus à se lever le matin", avant de préciser qu'il lui a"fallu des mois avant de s'en remettre". Celui qui ambitionne de devenir Premier ministre, dimanche, lors du second tour des élections législatives explique avoir tenu grâce à la politique. "Tant qu'il s'agissait de faire de la politique, ça fonctionnait. Dès qu'il fallait passer à autre chose, faire mon lit ou aller me raser, alors là, c'était les larmes et tout le reste. La déprime, c'est une maladie, il ne faut pas s'en moquer parce que souvent les gens disent : 'Oh oui, tu t'écoutes trop, mais non, c'est une maladie. On souffre et on ne sait plus que faire", confiait-il.

>>Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu'en...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles