Minsk rappelle son représentant à Bruxelles après les sanctions de l'UE

·1 min de lecture
MINSK RAPPELLE SON REPRÉSENTANT À BRUXELLES APRÈS LES SANCTIONS DE L'UE

MOSCOU (Reuters) - La Biélorussie a rappelé lundi pour consultations son représentant permanent auprès de l'Union européenne (UE), une semaine après que les Vingt-Sept ont imposé une nouvelle série de sanctions en réponse au détournement le mois dernier d'un avion de ligne qui transportait un opposant biélorusse.

Le ministère biélorusse des Affaires étrangères a suggéré que le représentant de l'UE à Minsk soit également rappelé à Bruxelles pour consultations.

Il a précisé que les responsables des sanctions - qui ciblent les principales exportations de la Biélorussie comme la potasse et les hydrocarbures, ainsi que son accès à des prêts -seraient interdits de pénétrer sur le territoire biélorusse.

Avec ce nouveau train de sanctions, instaurées avec les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, les puissances occidentales cherchent à affaiblir le régime du président Alexandre Loukachenko, qui avait donné l'ordre à la chasse biélorusse de forcer un vol de la compagnie irlandaise Ryanair à atterrir à Minsk le 23 mai pour arrêter le journaliste Roman Protassevitch.

(Reportage Anton Kolodyazhnyy et Polina Ivanova, rédigé par Alexander Marrow ; Version française Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles