Les ministres soumis à un devoir de réserve avant les législatives : qu'est-ce que ça signifie ?

Depuis le début de la semaine, les membres du gouvernement fraîchement nommés sont en période dite "de réserve" avant les élections législatives . Pas de déplacements, pas d’annonces, ni même de défense du bilan. En théorie, avec la période de réserve, les membres du gouvernement sont privés de tout ce qui pourrait avoir un retentissement médiatique dans le cadre de leurs fonctions. Ils doivent restés purement factuel lors de leurs interventions publiques. Ce qui, en pratique, se révèle presque impossible. D’autant que les règles, détaillées dans deux circulaires de Matignon, sont floues.

Darmanin et Le Maire conservent le champ libre

Et, le contrôle de leur application par le Conseil constitutionnel est pratiquement inexistant. Dans les faits, les ministres reconduits comme Bruno Le Maire et Gérald Darmanin conservent donc le champ libre. Mais l’exécutif incite surtout les nouveaux entrants à respecter la réserve pour effectuer leurs premiers pas.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une contrainte qui a tout d'un atout

Une contrainte sur le papier qui se transforme en véritable atout pour eux. Ils peuvent en effet prendre leurs marques avec plus de sérénité, sans tomber dans les pièges médiatiques et les erreurs classiques des débuts d’exercice. Une sorte de bouclier jusqu’aux législatives..


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles