Des «ministres» à des dîners clandestins: le parquet de Paris ouvre une enquête

·1 min de lecture

Depuis vendredi dernier et la diffusion d’un reportage évoquant la présence de ministres dans des restaurants en temps de confinement, les réseaux sociaux réclament des noms. Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête.

Tout est parti d'un reportage filmé en caméra cachée sur un restaurant clandestin, diffusé sur M6. On y voit serveurs et invités sans masque et ne respectant aucun geste barrière. Pour se défendre face aux journalistes, l'organisateur de la soirée, le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, assure avoir déjà dîné dans plusieurs restaurants, et ce, en présence de ministres.

Le procureur de Paris Rémy Heitz a ouvert une enquête dès dimanche soir pour vérifier les propos du collectionneur. Selon le ministère de l'Intérieur, si l’enquête confirme ces déclarations, les organisateurs et participants seront poursuivis.

Du côté de l’exécutif, cette affaire fait évidemment réagir. Pour Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, si des ministres ont effectivement participé à des dîners clandestins, « ils doivent être pénalisés comme n’importe quel citoyen ». Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, lui, a du mal à y croire. À l'instar d'une partie des internautes français sur Twitter, il demande aussi des noms.

Depuis, Pierre-Jean Chalençon s’est rétracté. Son avocat avance le caractère humoristique de ses dires : « Il manie avec brio le sens de l’absurde ».

À lire aussi : Covid en France: crèches, écoles, collèges et lycées fermés durant trois semaines