La ministre de la Ville lance un fonds "gilets rose" pour "les femmes des quartiers"

·1 min de lecture
La ministre de la Ville Nadia Hai, ici le 7 juillet 2020 à l'Elysée. (Photo: LUDOVIC MARIN via Getty Images)
La ministre de la Ville Nadia Hai, ici le 7 juillet 2020 à l'Elysée. (Photo: LUDOVIC MARIN via Getty Images)

FEMMES - Nadia Hai veut rendre “hommage” aux femmes de l’ombre. La ministre de la Ville devrait annoncer officiellement, d’ici quelques jours, le lancement d’un fonds de deux millions d’euros à destination des collectifs de femmes dans les quartiers populaires, intitulé “Gilet Roses”.

“Je lance un appel à toutes les femmes des quartiers à se faire connaître auprès de leur préfecture et à celles qui ont envie de s’engager à en profiter”, lance la ministre à nos confrères du Parisien, qui révèlent l’information.

Elle souhaite ainsi financer “entre 50 et 100 groupes” de “mamans solos, célibataires, ou à la tête de familles nombreuses” à partir de janvier 2022.

Parmi ces collectifs, le gouvernement a notamment identifié l’association “Be Happy, Be Gentilly”, dans le Val-de-Marne, “Place aux femmes”, à Aubervilliers ou “Les Femmes du Plan-d’Aou en action à Marseille”, dans les Bouches-du-Rhône.

“Des femmes courageuses”

Ces collectifs agissent à travers la médiation sociale par l’intermédiaire de maraudes, les occupations de halls d’immeuble ou encore l’organisations d’événements festifs, indique Le Parisien.

“Ce sont des femmes courageuses qui assurent un lien, qui forcent le respect, qui s’interposent, bien souvent, quand elles voient les affrontements entre les habitants et les forces de l’ordre, explique au quotidien la ministre de la Ville. Il faut aujourd’hui leur permettre de mener à bien leurs projets”.

À voir également sur le HuffPost: Ruffin propose de prolonger les droits des intérimaires, “oubliés du Covid”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles