Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, dénonce de l'«outrance» à l'Assemblée nationale

© EUROPE 1

Le ministre du Travail ne goûte guère à l'ambiance actuelle de l'Assemblée nationale. Alors que les débats font rage dans l'hémicycle autour des différents projets de loi portés par la majorité, Olivier Dussopt a fustigé sur Europe 1 la violence qui pouvait émaner de ces échanges. "J'ai rarement vu un tel spectacle mais le mot n'est pas bien choisi", commence-t-il. "J'ai rarement vu autant d'outrance", a-t-il ajouté dans la foulée.

Le ministre fait ici référence aux protestations véhémentes d'une partie de l'opposition au moment des discussions sur les divers projets de loi. Celui sur le pouvoir d'achat a notamment suscité de vifs échanges avant d'être finalement adopté. "je considère que les meilleurs débats sont ceux qui sont respectueux", a estimé Olivier Dussopt. La question de la suppression de la redevance télé , fixée à 138 euros par an et par ménages a provoqué un tollé à gauche. Plusieurs députés de la Nupes ont accusé le gouvernement de vouloir "démanteler l'audiovisuel public". La mesure a finalement été entérinée.

L'espoir de débats plus calmes à la rentrée

L'opposition s'est également écharpée avec la majorité concernant l'enveloppe de 500 millions d'euros pour la revalorisation des pensions de retraites, voulue par cette même opposition. Une disposition finalement rejetée au terme d'une seconde délibération requise par le députés de Renaissance. Un "passage en force", a fustigé instantanément le député LFI Eric Coquerel.

 

>> LIRE AUSSIBudget rectific...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles