La ministre française des Affaires étrangères et celui des Armées en visite au Niger

Pour leur premier déplacement en Afrique depuis leur prise de fonction, Catherine Colonna et Sébastien Lecornu doivent notamment rencontrer leurs homologues nigériens et être reçus par le président Mohamed Bazoum ce vendredi matin.

Avec notre envoyée spéciale à Niamey, Magali Lagrange

En envoyant ces deux ministres à Niamey, Paris met l’accent sur les deux volets de sa stratégie au Sahel : l’un, civil, basé sur l’aide au développement, et l’autre militaire. La France est « aux côtés du Niger », indique une source diplomatique.

Le ministre nigérien des Affaires étrangères parle d’une visite de « consolidation d’une amitié bien ancrée ». Hassoumi Massaoudou lie, lui aussi, sécurité et développement. « Si nous y renonçons à cause de la sécurité, nous perdrons la guerre », estime-t-il.

Cette visite officielle française intervient alors que Paris réarticule son dispositif militaire dans la région, suite à son retrait du Mali, annoncé en février dernier, et qui devrait s’achever à la fin du mois prochain. Une nouvelle stratégie devrait être proposée au président Emmanuel Macron en septembre.

Côté français, on précise qu’il ne s’agit pas de faire la même chose qu’au Mali ailleurs, mais d’écouter les besoins du Niger. Tout en précisant qu’il n’est pas prévu à l’heure actuelle que le nombre de militaires français déployés au Niger augmente de façon significative dans les semaines ou les mois à venir.

Après le Niger, le ministre des Armées Sébastien Lecornu est attendu en Côte d’Ivoire.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles