Cette ministre "fantomatique" éclipsée par Brigitte Macron : "Elle en prend plein la gueule"

·1 min de lecture

« C’est dur d’avoir vingt ans en 2020. » Le 14 octobre dernier, Emmanuel Macron avait su mettre des mots sur les maux de la jeunesse. C’est toujours « dur d’avoir vingt ans », en 2021. C’est pourquoi, mi-janvier, le président de la République a répondu à Heïdi Soupault, étudiante à Sciences-Po Strasbourg, qui l’avait interpellé dans une lettre très émouvante où elle écrivait « avoir l’impression d’être morte ». Mais quand ce n’est pas lui, c’est son épouse Brigitte Macron qui prend la parole au sujet des étudiants. Sur RTL, le 20 janvier dernier, la Première dame a indiqué que la question étudiante était « sur la table ». « Le président y est extrêmement sensibilisé. Je pense qu'il va y avoir une certaine reprise des cours, assez rapidement, dans des conditions sanitaires possibles », avait déclaré Brigitte Macron. Une phrase qui aurait très bien pu être celle de la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. L’ancienne présidente d’université est loin de faire l’unanimité. « Elle en prend plein la gueule », reconnaît ainsi un proche d’Emmanuel Macron dans Elle.

Alors que la presse la décrit comme « fantomatique », les petites mains du pouvoir citées par le magazine déplorent son « inconséquence » ou sa « légèreté ». « Elle ne fait pas le job ! Écoutez Brigitte Macron, elle est capable de plus d’empathie vis-à-vis des jeunes », analyse un macroniste dans les colonnes de l’hebdomadaire. C’est directement à la Première dame et non à leur ministre que les étudiants s’adresseraient. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michael Schumacher convalescent : des images inédites bientôt dévoilées par sa famille
Kate Middleton, maman confinée à bout : "Je suis devenue la coiffeuse de mes enfants à leur grand regret"
PHOTOS - Brigitte Macron et Sylvie Vartan réunies pour un ultime hommage à Pierre Cardin
La mort de l'actrice Cicely Tyson (Murder, La couleur des sentiments) déclenche une vive émotion
Jean-Marie Le Pen marié en secret : pourquoi il n’a rien dit à ses filles