Le ministre britannique des Finances dit qu'un accord sur la fiscalité sera conclu au G7

·1 min de lecture
LE MINISTRE BRITANNIQUE DES FINANCES DIT QU'UN ACCORD SUR LA FISCALITÉ SERA CONCLU AU G7

LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, a déclaré qu'il y avait un accord à conclure avec les États-Unis sur la fiscalité, mais que les grandes entreprises technologiques devraient payer leur juste part en échange du soutien britannique aux propositions de Washington en matière d'impôt sur les sociétés.

Les États-Unis ont proposé un taux minimum global d'impôt sur les sociétés de 15%, bien inférieur aux niveaux du G7, mais supérieur à ceux de certains pays comme l'Irlande. Mais la Grande-Bretagne reste préoccupée par le fait que les plans ne vont pas assez loin en matière d'imposition des géants de la technologie tels qu'Amazon, Google et Facebook.

"Nous avons besoin qu'ils comprennent pourquoi une taxation équitable des entreprises technologiques est importante pour nous. Il y a un accord à conclure, et j'exhorte donc les États-Unis - et tous les pays du G7 - à venir à la table des négociations la semaine prochaine et à le faire", a déclaré Rishi Sunak au journal Mail on Sunday, avant la réunion des ministres des finances du G7 qui se tiendra les 4 et 5 juin.

(Alistair Smout; version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles