Le ministre Alain Griset visé par deux enquêtes judiciaires : "Les déclarations de patrimoine et d’intérêts ont fait apparaître une omission substantielle", selon Didier Migaud

franceinfo
·1 min de lecture

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a transmis à la justice le dossier du ministre des PME, Alain Griset, pour des faits "susceptibles de revêtir la qualification d’abus de confiance". Deux enquêtes judiciaires ont été ouvertes, l’une par le parquet de Lille, l’autre par le parquet de Paris. "Les déclarations de patrimoine et d’intérêts [d’Alain Griset] ont fait apparaitre une omission substantielle, notamment un plan d'épargne en actions", a déclaré mardi 24 novembre sur franceinfo Didier Migaud. Le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a expliqué qu’une "partie substantielle du plan épargne action (PEA) correspond à des fonds qui n'appartiennent pas à M. Griset", ce qui peut poser problème car ce "n'est pas conforme à la loi."

franceinfo : Que reprochez-vous à Alain Griset et pourquoi avoir transmis ces déclarations de patrimoine à la justice ?

Didier Migaud : Les déclarations de Monsieur Griset et les déclarations de patrimoine et d’intérêts ont fait apparaitre une omission substantielle, notamment un plan d'épargne en actions. Et cette omission substantielle correspond à une infraction au titre de la Haute autorité. En plus, cette omission révèle d'autres faits susceptibles de caractériser également une infraction (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi