Ministères aspergés de peinture : des amendes pour les militants de «Dernière rénovation»

© GAUTHIER BEDRIGNANS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Quatre militants du collectif écologiste "Dernière rénovation" devront payer 750 euros chacun et suivre des stages de citoyenneté après avoir aspergé de peinture orange Matignon et le ministère des Finances, a indiqué vendredi le parquet de Paris sollicité par l'AFP. Deux de ces militants s'en sont pris mercredi au portail de l'Hôtel de Matignon pour dénoncer l'inaction, à leurs yeux, du gouvernement face au réchauffement climatique. Plusieurs vidéos de leur action ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les deux militants, prénommés Adrien et Charlotte selon le collectif, ont été aussitôt interpellés par les gendarmes qui assuraient la sécurité des lieux. Selon le parquet de Paris, cet homme de 22 ans et cette femme de 20 ans ont été placés en garde à vue pour dégradation d'un bien destiné à l'utilité publique et outrage à personne dépositaire de l'autorité publique. D'après le parquet, ils ont fait l'objet d'ordonnances pénales pour des dégradations légères sur des biens destinés à l'utilité publique. L'outrage n'a pas été retenu.

750 euros d'amendes pour les militants

Jeudi, Manon, 25 ans, et Nina, 24 ans, selon leur présentation par le collectif militant sur Twitter, o...


Lire la suite sur Europe1