Des minicerveaux capables de capter la lumière recréés en laboratoire !

·1 min de lecture

Certaines cellules du corps humain ont un destin hors du commun. Les cellules souches pluripotentes peuvent se différencier en n'importe quel type cellulaire. Elles sont présentes naturellement dans l'embryon et dans certains organes et tissus chez l'adulte.

Entre les mains des scientifiques, ces cellules souches pluripotentes, appelées aussi iPSC, sont de précieuses alliées pour étudier le développement ou les maladies d'un organe. Lorsqu'elles sont cultivées dans des conditions adéquates, elles forment des organoïdes. Contrairement aux cultures cellulaires classiques, des tapis monocouches, les organoïdes se développent en trois dimensions et miment l'organisation tissulaire des organes.

À l'hôpital universitaire de Dusseldorf, les scientifiques ont créé un organoïde particulièrement complexe : un minicerveau primitif avec deux vésicules optiques fonctionnelles.

Un organoïde cérébral avec deux vésicules optiques. © Elke Gabriel, CC by-nc-sa
Un organoïde cérébral avec deux vésicules optiques. © Elke Gabriel, CC by-nc-sa

De cellules en organe

Tout part des iPSC. Pour les obtenir, il faut reprogrammer génétiquement des cellules adultes et différenciées provenant de donneurs. Elles retombent à l'état embryonnaire et peuvent à nouveau se différencier en n'importe quel type cellulaire. Dans le cas de cette expérience, les scientifiques les ont programmées pour qu'elles deviennent des petits cerveaux primitifs.

Les cellules se transforment et s'organisent comme elles le feraient durant l'embryogenèse. Au bout de 10 jours de culture, elles forment une neurosphère. Après 30 jours, l'organoïde se complexifie et des cellules non neuronales apparaissent : deux vésicules optiques assez rudimentaires à l'avant de l'organoïde. Ces « yeux » dérivent de la couche cellulaire la plus externe. Après 60 jours, les vésicules optiques présentent deux structures rappelant des lentilles et une couche épithéliale proche de la cornée.

Le développement de l'organoïde cérébral à partir des iPSC jusqu'à l'apparition des vésicules optiques après 60 jours de culture. ©...
Le développement de l'organoïde cérébral à partir des iPSC jusqu'à l'apparition des vésicules optiques après 60 jours de culture. ©...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles