Une mini-série avec Philousports pour promouvoir l’accessibilité du jeu vidéo aux personnes en situation de handicap

franceinfo Culture
·1 min de lecture

La vie lui a collé des gifles, il a répliqué avec des GIF. La formule est signée Philousports. Atteint d’une myopathie qui l’empêche de marcher et d’une trachéotomie qui le fatigue quand il parle, Philippe qui vit en Corse est l’une des stars de Twitter avec 260 000 abonnés qui savourent autant ses blagues sur le sport et l’actualité que ses images animées, qu’il dégaine à une vitesse inégalée. Ce fidèle supporter de l’Olympique de Marseille est au cœur d’une mini-série de cinq épisodes publiée sur YouTube entre les 15 et 24 mars derniers, et tournée en collaboration avec Xbox France et l’organisation CapGame.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans "Philou rejoint la partie", il décrit de manière drôle et touchante ses difficultés à assouvir sa passion pour les jeux vidéo, qui ont longtemps constitué son activité principale au quotidien, et auxquels il ne pouvait plus jouer depuis des années.

Philousports ne pouvait plus jouer depuis 4 à 5 ans

Parmi les freins empêchant le twitto de jouer, le poids que représente la manette. "Avec le temps, mes mains et mes doigts ont manqué de mobilité. Depuis 4, 5 ans je ne pouvais plus jouer car c’était devenu impossible pour appuyer sur les différents boutons et on sait combien tout passe par la manette".

C'est le "Zidane du GIF" lui-même qui a contacté CapGame, une association spécialisée dans l’accès aux jeux vidéo des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi