Des mini-miss aux enfants YouTubers : quand la fiction dénonce l’exhibition des mineurs

·1 min de lecture

Podiums, concours de beauté, YouTube, Instagram : la surexposition d’enfants mineurs, alliée aux nouvelles technologies, peut revêtir des formes bien diverses, et autant de dérives. En ce printemps, deux romanciers plongent dans l’enfer de mineurs dépossédés de leur image.

C’est en 1990 que se tient le premier concours de " mini-miss " en France, au premier étage de la tour Eiffel. Ce genre de défilés rencontre un succès croissant depuis les années 60 outre-Atlantique : ce n'était qu'une question de temps avant qu'il débarque sur le Vieux Continent... Dix ans plus tard avec " Loft Story " en avril 2001, la période fastueuse de la téléréalité est lancée. Triomphe du choc et du scandale, elle consacre le règne de l’outrance et de l’impudeur. En 2016, France 4 propose la première émission du genre mettant en scène des enfants : en vase clos pendant 4 jours, les candidats âgés de 8 à 12 ans doivent prouver leur autonomie en cohabitant loin de leurs parents. Aujourd’hui, par une convergence de cette industrie télévisuelle et des réseaux sociaux, la téléréalité a évolué vers des formes plus pernicieuses d’autoproduction et d’autopromotion : les " mini-miss " ont cédé le pas aux enfants YouTubers. Deux fictions parues en ce printemps rappellent les dangers et dérives de ces multiples surexpositions enfantines.La version sombre d’un “Little Miss Sunshine”" Quelle est la différence entre Truman Capote et moi ? Je n’ai pas assez de talent ni d’imagination pour transformer mon...

Lire la suite sur Marianne

À lire aussi

Comment un Ottoman a mis à genoux l'Union européenne

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

L'acteur Gérard Depardieu mis en examen en décembre pour "viols"

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Ce contenu pourrait également vous intéresser :