Publicité

Mini Countryman JCW (2024) : à peine présenté et déjà condamné en France ?

Mini

Après avoir présenté la nouvelle génération de son Countryman, Mini dégaine rapidement sa version sportive John Cooper Works. Cet acronyme, utilisé également sur les Mini plus classiques, est synonyme de sportivité exacerbée chez le constructeur britannique, même si cette nouvelle mouture perd quelques chevaux sur l'autel des normes antipollution.

Comme vous pouvez le constater sur les visuels présentés par Mini, le Countryman JCW ne joue par la carte de la discrétion, notamment avec ses jantes de 20 pouces, ses pare-chocs spécifiques ou encore ses nuances de noir et de rouge. À l'intérieur, le cuir se mêle à l'Alcantara, dans une ambiance aussi haut de gamme que sportive.

Même moteur, mais moins de puissance

Sous le capot, nous retrouvons le fameux quatre cylindres 2,0 litres essence, mais cette fois-ci porté à 300 ch et 400 Nm et non 306 ch comme la précédente génération. Les normes européennes sont passées par là. Preuve en est, la version vendue aux États-Unis développe 316 ch.

Les performances sont moins véloces que l'ancienne génération, avec un 0 à 100 km/h qui passe de 5,1 à 5,4 secondes. La vitesse maximale est toujours limitée à 250 km/h. La cavalerie est transmise aux quatre roues motrices, non permanentes, via une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

Une Mini beaucoup trop chère ?

Mais pourquoi est-elle déjà quasiment invendable en France alors qu'elle vient d'être présentée ? Son prix n'a pas encore été annoncé, mais elle devrait s'échanger autour de 62 000 euros, comme son cousin technique, le BMW X1 M35i xDrive.

À cela, il faudra ajouter certainement un malus similaire...Lire la suite sur Autoplus