Un mini-boom économique se profile aux États-Unis

·1 min de lecture

Il était attendu. Un mini boom économique a débuté aux États-Unis, après une année marquée par le Covid-19. Dans le pays de l'oncle Sam, près d'un quart de la population est désormais vaccinée, et les prix ont commencé à grimper. Et pour cause, les Américains ont beaucoup consommé en mars : vêtements, articles de sport, de musique, livres, voitures, mais aussi alimentation et boissons.

Les ventes au détail ont ainsi bondi de 9,8% par rapport à février. "Le boom de la consommation ne fait que commencer", ont commenté Gregory Daco et Lydia Boussour, analystes pour Oxford Economics, dans une note.

Les Américains sont en effet désormais moins réticents à aller dans les magasins ou dîner au restaurant, et de plus en plus d'États du pays ont assoupli leurs restrictions. Et après une année sans vacances ni bars, leurs économies étaient au plus haut, et les chèques versés par le gouvernement à un grand nombre de ménages sont venus grossir encore leurs tirelires.

>> A lire aussi - Vaccin Johnson & Johnson : déploiement retardé en Europe et “pause” aux Etats-Unis après des cas de caillots sanguins !

"Avec en main de nouveaux chèques de relance, les consommateurs ont profité du temps plus chaud et des vaccinations en hausse pour faire des folies chez les concessionnaires automobiles, dans les centres commerciaux, les restaurants et les magasins d'ameublement et décoration", détaillent les deux analystes.

En conséquence les inscriptions au chômage sont tombées, début avril, à leur niveau le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces nouvelles professions qui pourront se faire vacciner dès ce week-end en France
Dette : le déficit public abyssal de l’Italie devrait encore se creuser en 2021 !
Le Liban en plein bras de fer sur le gaz avec Israël, face au risque d’effondrement économique total
Un sculpteur provençal attaqué par les héritiers d’Hergé pour ses statues de Tintin
Les Etats-Unis vont infliger des sanctions à la Russie !