« Des millions de jeunes sont freinés par leur ancrage géographique »

Propos receuillis par Erwan Bruckert

Jean-Michel Blanquer a lancé une réflexion sur la jeunesse de la France périphérique.

ENTRETIEN. Salomé Berlioux a été chargée d'une mission de réflexion sur la jeunesse de la France périphérique par Jean-Michel Blanquer.


2020 sera l'année des « territoires » – terme cher à la macronie – ou ne sera pas. Après le « Campus des territoires » de La République en marche le week-end dernier à Bordeaux, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a confié à Salomé Berlioux, 28 ans, une mission de réflexion sur les difficultés rencontrées par la jeunesse dans les zones rurales et des petites villes. La fameuse « France périphérique ». La présidente de Chemins d'Avenirs, coautrice des Invisibles de la République et experte associée à la Fondation Jean-Jaurès, devra rendre ses conclusions au ministre début 2020. Hasard du calendrier, juste avant les élections municipales... Entretien.

Le Point : Vous avez été reçue par Jean-Michel Blanquer ce mardi soir. Pourquoi vous a-t-il choisie, vous, pour mener cette mission ?

Salomé Berlioux : J'ai rencontré Jean-Michel Blanquer à plusieurs reprises par le passé. Très sensible au défi de l'égalité des chances territoriale, il a notamment souhaité me recevoir dans le cadre de mes actions au sein de Chemins d'avenirs et après la parution de l'essai Les Invisibles de la République. Lors de ces différents entretiens, nous partagions la conviction qu'il fallait aller plus loin sur les questions d'orientation et d'égalité des chances pour les jeunes des territoires. Il faut dire que, dans la France des zones rurales, des petites villes, des villes moyennes, des zones pavillonnaires, vivent plus de la moitié des jeunes Français ! Or ces jeunes cumulent les obstacles tout au long de leurs parcours et ne sont pas dans la même situation de départ pour construire leur parcours que des jeunes de Paris, Lyon ou Bordeaux. Ce sujet est trop longtemps resté dans l'angle mort des politiques publiques : jusqu'à présent, aucun responsable politique de premier plan (...) Lire la suite sur LePoint.fr

« L’Archipel français », enquête sur les nouvelles fractures françaises
Amazon vs leboncoin : deux France irréconciliables ?
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen toujours favorite des militants RN
Quand Benalla et Corbière s'écharpent sur Twitter
Recevez la newsletter Le Point.fr