Ces millions de dollars volés par des hackers nord-coréens pour acheter des armes nucléaires

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Kim Jong-Un, le dirigeant de la Corée du Nord, s'emploie à doter son pays de l'arme nucléaire depuis des années. (Illustration)
Kim Jong-Un, le dirigeant de la Corée du Nord, s'emploie à doter son pays de l'arme nucléaire depuis des années. (Illustration)

C'est un document confidentiel des Nations unies auquel CNN a eu accès et dont elle révèle le contenu ce mardi 9 février : l'armée de hackers de la Corée du Nord aurait dérobé des millions de dollars tout au long de l'année 2020. Cet argent permettrait de financer le programme nord-coréen de missiles nucléaires et balistiques.

Le document accuse le régime de Kim Jong-un de mener « des opérations contre les institutions financières et les bureaux de change virtuels » pour payer ses armes et maintenir à flot l'économie du pays. Un pays anonyme, membre de l'ONU, affirme que les pirates ont détourné plus de 316 millions de dollars entre 2019 et novembre 2020.

Modernisation des infrastructures

D'après CNN, le rapport souligne que la Corée du Nord « entretenait des installations nucléaires et modernisait son infrastructure » tout en continuant à « chercher du matériel et des technologies » pour son programme d'armes nucléaires.

Les Nations unies tentent depuis des années d'obliger le pays totalitaire à suspendre ses programmes d'armement nucléaire et balistique, en vain. Avec la révélation que l'Iran aurait fourni des « pièces essentielles » au développement de missiles à longue portée, ce rapport montre que l'ambition du pays en matière d'armes nucléaires reste intacte.

À LIRE AUSSIPhébé ? La Corée du Nord, un État-garnison

Des missiles balistiques nucléaires

Les enquêteurs de l'ONU rapportent qu'un pays, qui n'est pas identifié, estime « hautement probable » que la [...] Lire la suite