Des millions d'Indiens aux urnes au Bihar à l'ombre du coronavirus

Des élections locales débutent dans l'Etat du Bihar (Nord de l'Inde), peuplé de 125 millions d'habitants ce qui en fait l'un des principaux scrutins organisés dans le monde depuis le début de la pandémie.Il s'agit des premières élections en Inde depuis le strict confinement, imposé en mars par le Premier ministre Narendra Modi, qui a soudainement privé de travail et de ressources des millions de travailleurs migrants, souvent originaires du Bihar. Le vote est prévu en trois phases: celle de mercredi, puis les 3 et 7 novembre, avec comptage des voix le 10 novembre.