Un millionnaire écossais et son épouse assassinés en Thaïlande

J.Cl.
Une vieille photo d’Alan Hogg et de Noth Suddean

Un membre de la famille aurait commandité le double meurtre. Il nie les faits.


Un millionnaire écossais et son épouse thaïlandaise ont été retrouvés morts mardi dans leur luxueuse propriété en Thaïlande, située dans la province de Phrae, dans le nord du pays. La disparition d’Alan Hogg et de Nhot Suddaen avait été signalée jeudi par des amis qu’ils devaient rejoindre dans les faubourgs de Chiang Mai.

Lorsqu’ils se sont rendus sur place, dans la jolie maison du couple, les enquêteurs avaient trouvé des taches de sang, essuyées à la va-vite, sur un verre, sur un miroir et dans le lavabo de la salle de bains permettant aux invités de se changer près de la piscine. Selon des médias thaïs, un téléphone portable appartenant à Nhot était en cours de chargement et la maison était ouverte. Seule la voiture manquait.

C’est elle qui a permis de pister les tueurs : dimanche, la Ford Ranger pick-up de couleur blanche avait été retrouvée à Ayutthaya, à 80 km au nord de Bangkok. Son chauffeur a dit l’avoir achetée vendredi à un couple pour une grosse somme. Informé par les médias que la police cherchait une voiture similaire, il s’est présenté dans un commissariat.

Finalement arrêté, le frère nie son implication

Or des caméras de vidéosurveillance ont montré que jeudi, à 6 heures du matin, Varut Satchakit, le frère aîné de Nhot Suddaen, avait quitté la propriété au volant du pick-up. Interrogé lundi, il a été inculpé pour le vol de la voiture, puis relâché contre une caution de 100 000 bahts (2 600 €). Son implication nouvelle dans l’affaire a conduit les autorités thaïlandaises à émettre un mandat d’arrêt à son encontre. Arrêté mardi, il nie les faits.

Les trois hommes que la police thaïe a arrêtés entre hier et aujourd’hui, et qui ont reconnu avoir tué le couple, continuent d’impliquer Satchakit. Il aurait commandité le double assassinat et rétribué les tueurs au total 50 000 bahts (environ 1 310 €).

Quelques heures après avoir annoncé les arrestations, la police a découvert les (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Une frégate française saisit 7,4 tonnes de cannabis dans l'océan Indien
Meurtre de Maëlys : Nordahl Lelandais change de version, et avoue «plusieurs coups»
À Los Angeles, un homme arrêté après des meurtres de SDF
Calais : un militant pro-migrants condamné pour un tweet diffamatoire sur des policiers
Selfie de Benalla avec une arme : une enquête ouverte et des questions