Un million de doses de vaccin chinois arrivent en Serbie, un événement très médiatisé

·1 min de lecture

La Serbie a reçu ce samedi un million de doses de vaccin chinois Sinopharm contre le Covid-19, au cours d'un événement très médiatisé, en présence du président de la République en personne. Le président serbe était sur la piste de l'aéroport pour l'arrivée de l'avion transportant les doses du précieux vaccin.

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

Un million de vaccins, en l’occurrence la version chinoise du traitement anti-Covid, sont arrivés en Serbie ce samedi. Le vaccin, dont l'usage n'est pas encore autorisé, devrait être validé par les autorités sanitaires d'ici lundi.

Le 24 décembre, la Serbie était devenue le troisième pays d’Europe à débuter sa campagne de vaccination. Une campagne très géopolitique puisqu'après la version germano-américaine de Pfizer/BioNTech, le vaccin russe Spoutnik V a été utilisé et c'est maintenant au tour du vaccin chinois.

Le luxe inouï de choisir son vaccin

La population étant très polarisée entre pro-Occidentaux et pro-Russes d'une part et alors que le pays cultive ostensiblement des amitiés diplomatiques contradictoires avec la Chine, la Russie, les États-Unis et Bruxelles, la Serbie se devait de refléter ces nuances dans l'achat des vaccins.

La Serbie a même mis une plateforme en ligne sur laquelle on peut choisir le vaccin souhaité. Un luxe inouï dans les Balkans, alors que la plupart des pays de la région n'ont pas reçu, ou presque pas, la moindre dose du précieux remède de quelque laboratoire qu'il vienne.

► À lire aussi : À la Une : Covid-19, les pays des Balkans accélèrent la vaccination