Un million de diagnostics de cancers auraient été manqués en Europe pendant la pandémie de Covid-19

![CDATA[Shutterstock]]

Une épidémie de cancer pourrait-elle bientôt frapper l’Europe ? Selon un nouveau rapport publié le 16 novembre dans The Lancet Oncology, 100 millions de dépistages auraient été perdus à cause de la pandémie de Covid-19, avec un impact sans précédents sur le nombre de cas non détectés, ainsi que sur la recherche et les services de lutte contre le cancer.

"Pour souligner l’ampleur de ce problème, nous estimons qu’environ 1 million de diagnostics de cancer auraient pu être manqués à travers l’Europe pendant la pandémie de Covid-19", ont indiqué les auteurs de l’étude. "Il existe de nouvelles preuves qu’une proportion plus élevée de patients sont diagnostiqués avec des stades de cancer avancés par rapport aux taux prépandémiques en raison de retards importants dans le diagnostic et le traitement du cancer", ont-ils ajouté.

Une conséquence de la réorientation des patients, des fermetures prolongées ou encore des reports d’hospitalisation et de dépistage involontairement causés par la pandémie. "Nous craignons que l'Europe ne se dirige vers une épidémie de cancer au cours de la prochaine décennie si les systèmes de santé contre le cancer et la recherche sur le cancer ne sont pas prioritaires de toute urgence", a déclaré Mark Lawler, président et auteur principal de la commission.

Covid-19, guerre en Ukraine, Brexit...

Ces changements pourraient à la fois compromettre la survie des patients et offrir une qualité de vie inférieure (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Amoxicilline : aura-t-on assez d’antibiotiques pour les enfants cet hiver ?
Peut-on vraiment perdre ses dents quand on est fumeur ?
Respirateurs Philips : de nouvelles découvertes accablantes sur la mousse des appareils
Pourquoi plus d’un milliard de jeunes pourraient être à risque de perte auditive ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce 18 novembre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct