Un million d’Israéliens ont déjà reçu une dose de vaccin contre le Covid-19

·1 min de lecture

La campagne de vaccination a débuté le 21 décembre dernier dans le pays. Et en un peu plus de dix jours c’est donc 10 % de la population qui a déjà reçu une première dose du vaccin. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu parle d’une prouesse inégalée et vante l’efficacité du système de santé de l’Etat hébreu.

Rien ne semble pouvoir arrêter cette course effrénée à la vaccination en Israël, si ce n’est une contrainte technique. Le vaccin Pfizer/BioNTech administré jusque-là, nécessite deux injections, à trois semaines d’intervalle, pour être pleinement efficace.

Alors le ministère de la Santé israélien l’annonce déjà : les équipes médicales pourraient bientôt suspendre les premières vaccinations, pour se concentrer uniquement sur les rappels.

Mais cette baisse de cadence ne durera pas. Car l’objectif de l’État hébreu est fixé : plus de deux millions d’Israéliens devront être vaccinés d’ici la fin du mois, soit le quart de la population.

Un pays toujours bloqué

En parallèle, le pays vit toujours au rythme du confinement général. Le troisième depuis le début de l’épidémie. Ce nouveau coup de frein fait beaucoup de mal à l’économie.

Afin d’endiguer cette situation, le Premier ministre israélien souhaite à terme la vaccination de la totalité de la population. Le but est de rouvrir les commerces et les frontières du pays. En pleine campagne électorale pour les prochaines législatives, Benyamin Netanyahu compte bien mettre à son crédit cette sortie de crise.

►À lire aussi : Reportage - Covid-19: les Israéliens répondent présent à la campagne de vaccination