Des milliers de Thaïlandais courent pour manifester contre le gouvernement

En Thaïlande, des milliers de manifestants ont montré, ce dimanche 12 janvier, leur opposition au gouvernement lors d'une course à pied dans un parc de Bangkok. Il s’agit de la manifestation politique la plus importante depuis 2014.

Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux

Le soleil n’était pas encore levé qu’ils étaient déjà plusieurs milliers à affluer vers un parc en périphérie de Bangkok, vêtus de tee-shirts « Courir pour chasser Tonton », le surnom mi-affectueux, mi-ironique donné au Premier ministre dont ils réclament la démission. La plupart sont des étudiants, pour eux, la nouvelle génération ne peut plus accepter les dérives de ses aînés.

« Le peuple n'a aucun droit »

« Le Premier ministre dit qu’il est arrivé au pouvoir par le système démocratique mais pas du tout, il a utilisé la force et la ruse à son profit. En Thaïlande en réalité le peuple n’a aucun droit, il n’est jamais pris en compte », témoigne un jeune homme.

Cette course au petit jour est la manifestation politique publique la plus importante depuis 2014 et le dernier coup d’État organisée par le parti Nouvel Avenir, le parti de la jeunesse, récemment menacé de dissolution par la Cour constitutionnelle.

Choc générationnel

Mais en réaction des milliers de supporters du gouvernement se sont également réunis dans un parc du centre-ville, à une dizaine de kilomètres de là. La moyenne d’âge y est nettement plus élevée, révélant un choc des générations dans le pays.

La Thaïlande est engluée depuis des décennies dans une division profonde de la société entre conservateurs et réformistes, notamment sur les questions qui touchent à l’armée, à la Justice et à la monarchie.

Thaïlande: important rassemblement à Bangkok à l’appel du principal opposant