Des milliers de Russes rendent un dernier hommage à Gorbatchev

© (AP/SIPA)

C’est en l’absence de Vladimir Poutine et lors d’une sobre cérémonie qu’ont eu lieu, ce samedi, les obsèques de Mikhail Gorbatchev, décédé mardi soir des suites « d’une longue et grave maladie » selon l’hôpital où il était soigné. Hormis Viktor Orbán, le premier ministre hongrois, aucun grand dirigeant mondial n’avait fait le déplacement pour la cérémonie. En revanche, les ambassadeurs britannique, américain, allemand et français étaient présents. Salué en Occident comme un homme de paix, et pour son rôle au moment de la « perestroïka » , Gorbatchev est vu par beaucoup en Russie comme le responsable du déclassement géopolitique de Moscou et des années de crise politique, économique et morale qui ont suivi la chute de l'URSS.

Lire aussi - Pourquoi Mikhail Gorbatchev a marqué l'histoire?

Selon la BBC, des « milliers de moscovites jeunes et vieux » ont néanmoins fait la queue dans la matinée devant la Maison des syndicats à Moscou, où le cercueil de Gorbatchev était exposé. Et la cérémonie a dû être prolongée compte tenu de la file d’attente pour rendre un dernier hommage à l’ancien dirigeant. Le média britannique notait également une « présence sécuritaire importante dans le centre de Moscou, où des policiers armés et des véhicules blindés étaient stationnés au centre-ville ».

Une cérémonie modeste

S'il n'assistait pas aux funérailles samedi, Vladimir Poutine s'était rendu jeudi à l'Hôpital central clinique (TSKB) de Moscou, où est décédé Gorbatchev, pour déposer un bouquet d...


Lire la suite sur LeJDD