Des milliers de personnes à la Gaypride de Tel Aviv, rassemblement rare dans la région

Des dizaines de milliers de personnes ont assisté à la gaypride à Tel Aviv, célébrant la communauté LGBTQ et appelant à l'égalité, dans le plus grand rassemblement annuel de ce type au Moyen-Orient.

Cet événement tentaculaire, qui ressemble à une fête de quartier, s'est tenu dans la métropole israélienne du bord de mer l'année dernière, après que les restrictions liées à la pandémie aient été en grande partie levées.

Cette année, il a lieu après la réouverture d'Israël aux touristes étrangers.

La foule est devenue si nombreuse au fil des ans que les organisateurs ont déplacé l'événement de la promenade du bord de mer vers un lieu plus grand.

Les autorités israéliennes sont de plus en plus préoccupées par la gestion des foules depuis la bousculade survenue l'année dernière lors d'un festival religieux dans le nord d'Israël, qui a tué 45 juifs ultra-orthodoxes.

Israël est un rare bastion de tolérance pour la communauté LGBTQ dans le Moyen-Orient conservateur, où l'homosexualité est largement considérée comme un tabou et est interdite dans certains endroits.

La parade de la fierté qui a lieu chaque année à Jérusalem est plus discrète, avec une forte présence policière et des contre-manifestations de la part des juifs ultra-orthodoxes.

Les homosexuels servent ouvertement dans l'armée et le parlement israéliens, et l'actuel ministre de la santé est ouvertement gay.

Pourtant, ils n'ont pas atteint l'égalité totale.

Les partis juifs ultra-orthodoxes, qui exercent une influence considérable sur les questions de religion et d'État, s'opposent à l'homosexualité en tant que violation de la loi religieuse, tout comme d'autres groupes religieux en Israël.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles